Accueil

SAUVER UN ANIMAL NE CHANGERA PAS LE MONDE MAIS POUR CET ANIMAL, LE MONDE AURA CHANGÉ. 

 chiensgrille
Quoi de mieux, que le discours de notre présidente
à l’assemblé générale de février 2017 pour vous présenter notre refuge,
notre fonctionnement et notre combat.

Discours de la présidente Michèle FLETA (février 2017)

Mesdames et  Messieurs les élus, chers amis.

Notre association « Les Oubliés de Saint Béart » est présente depuis  17 ans. Depuis 17 ans, avec ses petits moyens, elle vient en aide à ce monde animal qui en a tant besoin.

Depuis 17 ans, avec votre aide si précieuse, vous, adoptants, vous donateurs, vous bénévoles, elle a sauvé, soigné et fait adopter plus de 1900 chiens.

Merci de ce cadeau que vous nous faites en renouvelant, année après année, votre confiance. Cette confiance repose sur l’activité déployée au sein du refuge dans lequel chacun peut venir constater la réalité du travail accompli et la bonne utilisation des dons que vous nous confiez.

Cher amis, faites de 2017 une année utile à nos amis les bêtes en posant, chaque jour, de nouveaux gestes qui aideront à sauver, un chien, un chat ou tout autre animal . Tous ces petits combats quotidiens nous devons les mener. Nous le devons à nos enfants et petits-enfants qui méritent mieux qu’un spectacle de misère.

C’est parce que les enfants d’aujourd’hui seront les responsables de demain qu’il est aussi de notre devoir de leur apprendre le nécessaire respect que nous devons à l’animal. Ils doivent se rendre compte de la sensibilité de ces êtres différents d’eux-mêmes mais aussi si semblables.

Ils auront ainsi appris, entre autre, que les animaux ressentent la douleur, la peur, le stress mais qu’ils peuvent aussi manifester leur joie, leur gentillesse et leur attachement.

L’animal est un être vivant.

Apprenons à mieux le connaître pour mieux le comprendre et simplement l’aimer.

Osons dire qu’il nous apporte joie et convivialité. Vivons ce plaisir simple.

La France compte plus de 8 millions de chiens et plus de 9 millions de chats. Des milliers de chiots et chatons naissent  chaque année. Certains auront la chance de trouver un foyer, beaucoup seront euthanasiés à la naissance ou mourront de faim ou de maladie, d’autres termineront leur jour dans un refuge surchargé.

Pour réguler cette surpopulation, pour éviter les abandons et la souffrance de tous ces êtres, la stérilisation est la seule solution. Elle permet aussi d’accroître l’espérance de vie de votre animal en réduisant considérablement les risques d’infection et de cancers, maladie très fréquente chez la chienne et la chatte.

Notre pays est le 1er en terme de  possession d’animaux et le premier en terme d’abandons. Une contradiction étonnante mais bien réelle. Ils sont plus de 100000 chaque année, inscrits sur la liste des laissés pour compte, abandonnés au bord d’une route ou attachés à la grille d’un refuge quant à la maltraitance, dont nous ne parlerons jamais assez, dénonçons et condamnons tous ces lâches qui se donnent le droit de maltraiter et même de tuer dans des conditions horribles.

Notre refuge est un endroit rassurant et amical qui va être « leurs chez eux » l’espace d’un ou plusieurs mois et, pour certains, de plusieurs années car chez  nous pas d’euthanasie.

Tout ce travail, souvent difficile, ne pourrait se faire sans le dévouement poussé à l’extrême d’une équipe de bénévoles, sans le travail remarquable de Mimi et de Marylène, les deux chevilles de notre refuge, sans Sonia, Pascal et Serge, employés de l’association. Mais, bien sûr, pour tous ces chiens et chats, le vrai bonheur est ailleurs, loin de l’enfermement. Oui, l’adoption est à la portée de chacun. C’est, avant tout, un engagement de cœur, c’est se lier à un être cher qui a besoin de vous, c’est lui redonner confiance, c’est aussi, pour le maître, la joie de se replonger dans un univers où la fidélité et l’amitié ont encore un sens.

Alors vous, adoptant, qui connaissez cette joie, je vous le dis avec force, transmettez la autour de vous. Ils sont trop nombreux à attendre désespérément derrière des grilles et n’oubliez pas qu’un animal qui part vers le bonheur libère une place pour un malchanceux.

A quand ce jour où adopter un compagnon dans un refuge sera un automatisme pour tous nos concitoyens ?

A quand ce jour où l’on saura privilégier la gentillesse d’un animal plutôt que la couleur de son poil ?

Le bénévolat est un monde de personne passionnées et impliquées. Malheureusement, pour nos animaux, peu franchissent les portes de notre refuge. Alors où que vous soyez, venez nous rejoindre, venez promener un chien, venez caresser un chat. Peu importe le temps mais sortez les de l’oubli. N’oubliez pas toute cette misère qui nous réunit ce soir. Comme toute misère elle est insupportable. Mille fois merci à vous tous élus et amis. Merci pour votre soutien, votre confiance, votre amitié.

Que 2017 soit favorable aux animaux, à ceux qui les aiment et les soutiennent, à vous chers amis.

Au nom de Ghislaine Laval mon alter ego et trésorière, de Joseph Maurel, notre maître d’œuvre et secrétaire adjoint, de Sylvie Midy notre secrétaire, au nom de tous ces animaux secourus, en mon nom et de tout mon cœur, je vous adresse toute notre reconnaissance.

Des écrivains, des journalistes, des scientifiques ont pris la plume, le micro, pour porter la cause animale au cœur du débat public. Que nos consciences réveillées tracent désormais la route sur laquelle nous devons nous engager afin que l’homme retrouve son humanité. Que l’espoir devienne certitude, soyons le porte-parole de nos amis sans voix.